MONTREAL 5A7

blogue

5 Questions à Renée Fortin, Associée et VP L’Entremetteuse

renée fortin

Le réseautage est-il indispensable à une bonne pratique des affaires selon vous ? Oui. Essentiellement même si nous vivons à l’ère du numérique, le contact « physique » d’une rencontre fait souvent toute la différence. Parfois nous manquons de temps pour y aller, mais l’effort en vaut la peine.

 

Pensez-vous qu’il faille préparer les 5@7 avant d’y aller ? si oui comment s’organiser ? Oui, ça demande une certaine préparation selon aussi le type de 5 @ 7. La thématique y joue un grand rôle. Par exemple, si on veut percer de nouveaux marchés, il faut parfois se renseigner sur ce marché qui sera en lien avec la thématique du 5@7. On arrive pas « non préparé » à un 5@7 sur le commerce au détail si on ne connait même pas les grands joueurs de l’industrie et ce que vit cette industrie! Sinon que pourrons-nous échanger avec les autres? Sans compter la perte de crédibilité! Ça ne débute pas bien une relation d’affaires.

 

Quels sont vos meilleures pratiques ou astuces de réseautage lorsque vous êtes à un événement d’affaires ? Il y en a plusieurs, premièrement briser la glace est le plus difficile mais c’est le but: savoir quand se présenter et se mêler à un groupe ou des gens qui discutent. Essayer aussi de faire plusieurs rencontres dans la soirée, pas une ni deux mais plusieurs. Avoir toujours suffisamment de cartes d’affaires et les sortir au bon moment, pas avoir la carte dans le creux de la main après 10 secondes de présentation. La donner au moment de terminer la conversation pour passer au suivant. Tenir son verre et sa napkin dans la main gauche pour pouvoir serrer des mains avec la droite qui demeure libre. Ne pas boire ou manger excessivement. Tout relève du bon sens et du savoir vivre finalement.

 

Quelle est le faux pas à ne pas commettre ? Ne pas avoir suffisamment de cartes d’affaires! Je crois que c’est la pire chose. Pour moi c’est de ne pas prendre au sérieux le 5@7, c’est l’impression que ça me laisse. Pourquoi y aller si personne n’aura vos coordonnées?  Un autre faux-pas: passer la soirée avec la même personne! Quel est le but? On va à un 5@7 pour rencontrer des gens, pas pour une « date » avec une seule, sinon on aurait dû aller au restaurant, pas un 5@7!

 

Vous recrutez pour de nombreuses entreprises, vous est-il déjà arrivé de rencontrer le candidat idéal lors d’un 5@7 ? Pas souvent, je dirais l’employeur « de rêve » plus souvent que les candidats. Nos clients à l’entremetteuse sont des employeurs et se sont eux notre marché cible. Si je n’ai pas d’employeurs, rien ne sert d’avoir des milliers de candidats dans notre base de données. Le marché de l’emplois est un marché difficile. Quand on est recruteur, ce sont les candidats qui viennent à nous. Ça peut sembler prétentieux mais c’est la vérité. Les 5@7 nous permettent de rencontrer nos clients: les employeurs.

 

Que pensez-vous des services du site montreal5a7 comme par exemple l’alerte courriel personnalisée qui permet de recevoir uniquement les événements qui correspondent à vos intérêts dans votre boîte courriels (après création d’un profil sur le site) ? Très bien pensé.

Renée Fortin
Associée et VP L’Entremetteuse

Partager :

Constellation